Découverte : Monster Hunter Rise (sur Switch)

| |

Pour les amateurs de RPG aventure et de jeux de monstres, on vous présente aujourd’hui le fameux Monster Hunter Rise tant attendu, la nouvelle version du jeu à essayer sur Switch Développé par Capcom. Gameplay étoffé, écriture qui réserve des surprises : que peut on dire du Monster Hunter Rise ?

Monster Hunter : c’est quoi ?

Un petit retour sur le concept même de Monster Hunter s’impose pour les quelques-uns qui ne connaitraient pas encore. La particularité de ce jeu, c’est sa simplicité d’écriture, plus particulièrement dans le déroulement de l’aventure, qui tient plus à la succession de missions accomplies par le joueur que de la trame scénaristique que l’on retrouve habituellement. De ce fonctionnement original découle une sensation de liberté pour le joueur, qui, de fait, trace lui-même son chemin dans le jeu. Cela participe en outre au grand pouvoir d’immersion de Monster Hunter.

Aider les habituant, effectuer des missions de toutes envergure, débloquer ainsi des quêtes et surtout combattre des monstres titanesques : c’est là le vrai attrait pour ce jeu.

La grande nouveauté : montures et déplacements rapide

Comme tout bon joueur le sait, il peut être très pénible dans ce type de jeux de voyager très loin pour atteindre son objectif. Milles diversions peuvent nous éloigner de notre entreprise initiale et le temps perdu dans les déplacements n’est pas toujours un temps où on s’amuse.

Une fidèle monture

 Pour rendre les déplacements plus rapides et donc le jeu plus fluide, les développeurs ont ajouté la possibilité de chevaucher une monture. Et pour faire dans l’originalité, pas de cheval ici mais un chien géant, un « Chumsky », que le joueur va pouvoir choisir au début du jeu, en même temps qu’il se créera un avatar et qu’il se choisira un chat.

La conquête de l’air avec le Filoptère

Dans Monster Hunter Rise, le gameplay gagne une dimension supplémentaire grâce à l’ajout d’un simple accessoire : le Filoptère. Celui-ci permettra au personnage d’évoluer dans l’air. Vol plané, techniques aériennes pendant les combats mais aussi possibilité de gravir des sommets en un rien de temps. Encore un moyen de supprimer les lassitudes liées aux déplacements interminables et au manque de fluidité dans le jeu.

Mode solo ou multijoueur

Un autre bon coté du Monter Hunter Rise, c’est la possibilité d’adapter le mode de jeu à ses envies ou besoins du moment. Il est ainsi bien sur possible de jouer en mode solo, mais si on est friand de coopération, certaines quêtes permettent d’être effectuées à plusieurs (jusqu’à quatre joueurs). Ces quêtes, qui ne sont pas accessibles en mode seul peuvent être réalisées en ligne ou en local, et leur accomplissement réserves de grandes récompenses. C’est aussi ici que l’on trouvera les monstres les plus impressionnants !

Les quelques couacs

Peu de ratages dans cette nouvelle version, mais il convient tout de même de mettre en lumière nos petites déceptions. Le défaut principal, selon nous, c’est sans doute le manque d’ampleur dans certains aspects du jeu. Pour les joueurs les plus aguerris, il est en effet décevant de tomber sur certains défis trop courts et trop simples. Il est également regrettable que le grade de chasseur ne puisse excéder le niveau 6, surtout quand on sait que la volonté de progression est l’un des ingrédients essentiels dans l’attachement à ce type de jeux.

Précédent

Soirée entre amis : 5 jeux de société qui ont la côte

Les meilleurs jeux de plateau du moment

Suivant

Laisser un commentaire